Notre « Inside »

Posté le 02/12/2014 à 17:12 par

Exposition parfaite pour ceux qui cherchent absolument à comprendre, vivre, éprouver l’art contemporain. Car plus que jamais cela appelle à nos émotions, plus que jamais. Plus je descendais les marches, plus j’étais mal, oui j’ai connu les entrailles du Grand Palais. Pari réussi pour le Palais de Tok. Je le connais pas coeur ce lieu, j’ai arrêté de chercher à savoir où je me situais exactement, je me suis perdue. Pari réussi pour le Palais de Tok.

Je note la présentation de deux oeuvres historiques : Christian Boltanski, L’Homme qui tousse (1969) et Bruce Nauman, Get Out of My Mind, Get Out of This Room (1968). Les intentions des artistes ne sont pas les mêmes mais le rendu est identique, le public refuse la confrontation de ces bruits qui en disent long, très long, le public craint, le public continue (passe) son chemin. Moi la première. Petite joueuse. L’homme qui m’accompagne est plus téméraire.

Je suis entre les trois oeuvres de Ryan Gander, pénombre dans cette pièce, instant de répit et pourtant beaucoup de questions dans ma tête à la vue des cabanes. La comparaison se fait d’elle-même, quasi instantanée, entre l’artiste Benoît Blanchard – dont le travail accompagne beaucoup mes pensées en ce moment – et Ryan Gander. Benoît Blanchard à cette intelligence du geste, du goût et de la mesure. Les photos de leurs oeuvres ci-dessous expliquent tout je pense.
Un point commun que je relève : leurs enfants pour source d’inspiration. Puis autre autre chose : grande surprise, belle découverte, l’installation de Tunga, Aõ, (1981), jamais vu auparavant, très heureuse de ma visite donc. Heureuse aussi de suivre la douce ascension de Stéphane Thidet, je me souviens de sa première exposition chez Aline Vidal. Regarder cette oeuvre : « Fagot« .

Je suis sortie, il y avait la queue pour rentrer au Palais de Tokyo, au MAMVP, puis sur mon chemin, la queue pour visiter la Fondation Louis Vuitton et le Jeu de Paume. Je précise nous sommes un dimanche. Cela me dérange de voir ces gens attendre dans le froid, créer cette ligne sinueuse, debout, je me demande pourquoi. En fait je le sais, ils m’agacent autant que je les remercie de venir visiter ces expositions.


  • Palais de Tokyo
  • J’ai lu ceci sur le site de la République de l’art au sujet de Ryan Ganger
  • Mais aussi, Œuvres qui est un projet de Benoît Blanchard, à propos des œuvres : les œuvres des autres

 

P A R T A G E O N S

Les aurtes billets de "Marcel et sa fontaine"