SJA

Posté le 05/10/2014 à 22:11 par

Bien sûr, je me suis rendue dans la nef du Grand Palais pour visiter la Biennale de Paris (anciennement la « Biennale des Antiquaires ») et toute la presse en a parlé. Alors, j’ai été un peu plus loin, continuer la balade au Salon des Jeunes Antiquaires (SJA) à l’Espace Pierre Cardin.

Ils sont antiquaires, ils sont d ‘une autre génération, beaucoup pus jeune (forcément) et ils ont osé ! Le Salon des Jeunes Antiquaires a eu lieu du 13 au 15 septembre 2014 et l’entrée était libre (j’en fus siée !).

L’Association des Jeunes Antiquaires explique que « le SJA cherche à démontrer l’expertise et la qualité de travail de ses membres en donnant à ces derniers l’opportunité de se faire connaitre d’un large public par le biais d’un évènement qui leur est dédié. Avec vingt et un jeunes antiquaires et six jeunes seniors, le SJA présente un large panel de spécialités artistiques de l’antiquité au design. (…) La qualité des objets reste la première condition pour exposer à la foire. »
Même commission d’experts qui passent sur le salon afin d’authentifier les oeuvres et les objets.

Chacun a sa vision des choses : classique surtout alors que d’autres préfèrent moderniser leur approches, jouer avec les codes. C’est le cas de Magali Fermon, fondatrice d’Art Global Management, avec ses orfèvreries (cf. la photo ci-dessous de la paire d’écrevisses, travail espagnol XXème siècle, 3000 €). De très belles peintures du XIXème siècle étaient présentées chez Elizabeth Fieggen et chez Benoît de Lardemelle.

Enfin, très beau moment en compagnie de Thibaut de Longcamp (Mon Magasin aux Puces) qui me présente son stand avec des tableaux de René Roche (1932-1992), un meuble danois de Rosengren (poignets sculptées dans la masse) datant des années 60 et une lampe champignon en céramique de Georges Pelletier (travaille à Vallauris).

J’ai surtout discuté, enfin surtout écouté car avec les objets d’art et les antiquaires, il s’agit toujours d’histoires et d’anecdotes incroyables (clin d’oeil à M. De Lardemelle !)

Rendez-vous pris l’année prochaine !

tips : pépites de Hans Arp sur le stand de la galerie Charraudeau


 

P A R T A G E O N S

Les aurtes billets de "Marcel et sa fontaine"